Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Sébastien et le Fontanil Triathlon
  • Sébastien et  le Fontanil Triathlon
  • : Présentation de ma saison sportive et les performances de mes enfants
  • Contact
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 20:47
Mon 2ème objectif de la saison est atteint après celui des France Pompiers.

Un bon week end en perceptive au bord du lac des sapins, à 2h15 de route de Grenoble et ceci en famille pour la 1ère année.
Départ de Grenoble à 15h30, arrivée vers 17h45 pour retirer mon dossard.

Quelques minutes plus tard, place au montage de notre nouvelle toile de tente achetée la veille.

Très facile à monter, 5' pour la première fois.
19h45 Pasta Party:

Comme chaque année , le triathlon de Cublize est convoité par beaucoup de membres des Mille Pattes: 13 sur le LD et 7 sur le CD. Plus les supporters, voici ce que cela donne au rendez vous:

Tout se passe bien, je prépare ensuite mon vélo, mes petites affaires pour ne rien oubler avant la course. Je me souviens de celle de l'an passé ou j'ai terriblement souffert prêt à bannir le LD. Mais c'est dans la douleur que je l'on se forme , j'aime prendre ma revanche également sur l'évènement. Pour cela, je cogite sur ma façon d'aborder la course et notamment la partie vélo (100kms), je prévois donc d'effectuer la natation comme l'an passé tranquillement, bien la gérer puis essayer d'être régulier sur les 2 boucles en vélo soit le tour de 50 kms en 1h40 environ. La partie pédestre se fera plus facilement soit plus vite si mon effort est bien réglé.

9h30   Le départ est donné.























2 boucles de 1500m
, je suis bien dans l'eau, je sors en 50'36 à ma montre.
Je m'arrête volontairement près de ma famille pour retirer ma combinaison.
















Je sors en même temps qu'Olivier Durouge (surprise) et  Christophe Antoine que je ne vois pas.

Dans le parc, je ne perds pas trop de temps, j'enfile une paire de socket et c'est parti pour 3h20<<3h30 d'effort.

Je suis prudent, je pense bien à ne pas travailler en force mais plutôt en souplesse. Tout se passe comme je l'avais prévu, mais le seul bémol, c'est que beaucoup de monde me double. Je reste sur ma position du départ, celle de ne pas m'enflammer et réguler mes 2 boucles dans la prudence et la régularité. Je pense les revoir dans le 2 ème tour.
1ère boucle terminée en 1h40, je suis bien dans mes temps. Je me fais doubler avant la fin du 1er tour par un collègue pompier (V2 ou V3) et par Christophe Antoine qui me semble bien.
Je vais attendre le haut de la 1ère difficulté pour m'arréter et faire un gros pipi qui n'en finira pas, le temps passe et les concurrents aussi. Mais que cela soulage, je repars donc dans une descente qui me permettra de me relancer dans la course. Toutes les difficultés se montent bien, sans problème, je me permets même d'accentuer mon effort sur les 20 derniers kms: 3h26 au compteur.
































Sans rien cacher, j'appréhende la partie pédestre, je ressens depuis une semaine une douleur au soléaire du mollet gauche. Dès le début, la gène est présente, heureusement que je porte mes bas qui me les maintiennent. Je vais rester prudent et ne pas trop forcer dessus, le rythme va me permettre de le faire.

A nouveau, je dois m'arrêter pour me vider, toujours auprès de mes supporters privilégiés, encore une perte de temps (env 1'30).

 






















Et ça repars, Christophe Antoine est devant moi, je le double dès le début avant qu'il me double lors de ma pose pipi.
Je le retrouverais que 2 kms plus loin dans la montée, les sensations sont bonnes mais les muscles un peu noués quand même. La douleur au mollet est présente mais ça tient, je passe en 48' au 1er tour:










































Le 2 ème sera plus laborieux, surtout dans la montée, je ne suis pas bien, j'ai l'impression de transpirer à gogo, je ne souhaite que voir la fin du tunnel c'est à dire le haut de cette montée. OUF, j'y suis, je recupère un peu dans la descente en la controlant pour ne pas me faire mal plus que cela. J'ai réussi à rattrapper mon collègue pompier Fabrice Pasquiou au début du 2ème tour ainsi que David Couzon qui m'a l'air bien cuit et au ralenti qui finit en déroulant tranquillement..
J'effectue ces 21 kms en 1h41 à ma montre.
























Je passe la ligne avec plus de fraicheur que l'an passé avec LOAN en    6h05'13  soit à la 97ème place   sur plus de 500 concurrents au départ. Le niveau était plus relevé.
Résultat club:

29 BERNARD STEPHANE 5h43'44 49'21 3h19'23 1h34'59
79 TARDY BENOIT 6h00'33 49'46 3h20'58 1h49'48
82 WINCKLER CHRISTOPHE 6h01'25 49'10 3h23'17 1h48'57
97 EMERY SEBASTIEN 6h05'13 52'12 3h30'38 1h42'22
110 COUZON DAVID 6h07'11 49'10 3h28'40 1h49'20
130 GAUDIN JEAN CHRIS 6h12'13 56'34 3h30'47 1h44'51
149 JACQUES PIERRE ANDRE 6h14'54 48'22 3h36'12 1h50'19
227 LANEZ RAPHAEL 6h28'44      
257 ANTOINE CHRISTOPHE 6h35'58 52'02 3h29'35 2h14'19
259 DUROUGE OLIVIER 6h36'28 51'59 3h39'31 2h04'57
263 VIDAL LAURENT 6h37'44 58'22 3h42'31 1h56'50
301 VANDAELE PIERRE 6h45'41 55'28 4h00'08 1h50'05
487 MOLINA CHARLES 8h11'52 1h12'58 4h21'55 2h36'58

Résultats: ICI

Je finis par consulter un ostéo dans les coulisses, et je décide de me soigner avant de me rengager sur une nouvelle épreuve: CD d'Annecy le 05 juillet en attente donc. REPOS COMPLET (pas de vélo ni course à pied) juste de la natation.
Ca tombe bien, je suis en stage lundi et mardi sans sport.
Très bonne course, satisfait de ma performance même si je me fais encore battre par les anciens mais expérimentés TARDY Benoit (V1), l'écart se réduit, attention pour la prochaine fois.

Un grand merci pour l'organisation avec le club:               Brigitte( photos et tout le reste) ,     Pierre Legast (camping), Philippe Garcia (photos)...........

Je tiens à féliciter tous les courageux du week end qui sont tous arrivés, et à nos leaders Benoit Lalevée sur le CD et Stéphane Bernard sur le LD qui sont durs à battre. Le challenge club a changé, le podium: BERNARD, EMERY, LALEVEE.

Partager cet article

Repost 0
Published by LE POINTER - dans Triathlon
commenter cet article

commentaires